Rencontre de 4 Maîtres de la Spiritualité

♫ Version : English

Depuis la nuit des temps, il y a des personnes qui cherchent à comprendre la beauté de la vie, dans toute sa grandeur.

Je trouve que la peinture de Jeannette Dubouilh, contemporaine de notre époque, répond parfaitement aux écrits de Lucrèce Ier siècle avant J.C.

Que la Chorégraphie Divine de Jean Proulx, 1999, épouse la nature.

Inspiration : Une vidéo dans laquelle je les ai réuni
sur la musique de John Lennon « Imagine ».

Suivre les Lois de la Nature.

Clairvoyance – Amitié : « La chorégraphie divine » de Jean Proulx,
Essai sur le Cosmos.

Notre univers est une œuvre qui se déploie comme la création d’une peinture ;
c’est un mouvement d’explicitation, comme le va-et-vient d’un dialogue ;
c’est un tout continu, comme une musique ;
c’est un élan de croissance, comme la graine qui devient l’arbre.

Mais ce qui vient avant et par-dessous,
c’est l’ordre implié et son mouvement de fond,
l’ordre génératif et sa créativité,
la conscience cosmique et la pensée qui en émerge.

Et comme le dit encore David Bohm, peut-être y a t-il, derrière l’ordre caché du tout, derrière le champ créateur infini et derrière l’intelligence cosmique, un ordre supérieur, un champ englobant et une conscience transcendante.

En somme, un superordre implicite : n’est-ce pas tout près de ce que les traditions spirituelles et la réflexion métaphysique appellent « Dieu » ?

« La chorégraphie divine » Jean PROULX, Edition Septentrion, Collection Art de Vivre, 2011, extrait p100

Sensibilité : « Imagine » de John Lennon,
Imagine toutes les personnes vivant la vie en Paix.

Souffle Divin : « Une porte ouverte sur l’avenir » de Jeannette Dubouilh,
Mouvement – Harmonie – Lumière.

Conscience – Aimer : « De natura » de Lucrèce,
Invocation à Vénus.

Allons plus loin : pour croître, les corps n’auraient pas besoin du délai nécessaire à la réunion de leurs éléments, s’ils pouvaient s’agrandir de rien.

De tout petits enfants se changeraient soudain en hommes faits ; sortant tout à coup de terre surgiraient des arbres.

De tout ceci il est manifeste que rien ne se produit, puisque tout s’accroît peu à peu, comme il est naturel, par des éléments déterminés, et que chaque être garde en grandissant ses caractères spécifiques ; à quoi l’on peut reconnaître que chaque espèce s’accroît et se nourrit de matériaux appropriés.

« De la nature », Lucrère, édition Les Belles Lettres, 2019, strophes 185-190 ‘Principe fondamental « rien ne naît de rien »‘

L’être humain crée la beauté lorsqu’il suit sa nature divine.

Publié par Obel'Isa

Retrouver la paix intérieure : Source de la santé, l'harmonie avec le monde. {Find again inner peace: Source of the health, the harmony with the world.}

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :